Immobilisation, transfert et transport

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs

Du matériel pour l’immobilisation, le transfert et le transport des blessés

Des solutions pour le transport, l’immobilisation et le transfert des victimes

Il est essentiel lorsqu’un blessé grave doit être transporté de l’immobiliser afin d’assurer un secours immédiat, sans dégrader l’état actuel de la victime et lui promettre la sécurité dont il a besoin. En fonction de l’environnement et de son éventuel transfert dans un véhicule, les sauveteurs prennent soin de protéger en toute tranquillité la personne prise en charge.

La protection du cou par le collier cervical   

Le collier cervical est utile pour immobiliser la tête de la victime et permet l’alignement symétrique du cou par rapport au reste du corps, et aussi un dégagement des voies respiratoires. 

Il y a un accès facile au pouls grâce aux ouvertures sur le côté et est également radio-luminescent, il n’est donc pas nécessaire pour le sauveteur de retirer le collier lors de la réalisation des radios. 

Le matériel peut se régler facilement et possède un système de verrouillage lorsque la taille convient à la victime. 

Prendre en charge la blessure avec des attelles 

Les attelles peuvent se poser sur toutes les parties du corps blessées : la tête, le thorax, les jambes ou encore les bras, et éviter d’exercer de trop nombreux mouvements qui pourraient détériorer la partie du corps endommagée. 

Elles n’empêchent pas de pratiquer des radios sur la victime, ces dernières ne se verront pas sur les images. De plus, elles sont faciles d’entretien et sont très rapides et faciles à mettre en place, grâce à leur grande souplesse. Elles garantissent enfin un grand confort pour les blessés.  

L’immobilisation par le biais des cuillères de relevage 

Ce matériel est utile pour limiter les déplacements du patient lorsqu’il est relevé par les sauveteurs, ce qui atténue la douleur et évite les risques d’aggravation des contusions. Elle peut se porter sur la tête, avec des coussins immobilisés par de petites sangles, en forme de civière pour bloquer les jambes et éviter un mauvais mouvement ou prenant la totalité du corps de la victime.

La cuillère de relevage peut se plier en deux et ainsi prendre moins de place dans le véhicule de secours, et peut également se verrouiller afin de garder la position droite et stable de la personne blessée. 

De la sécurité des blessés avec le matelas à dépression 

Les matelas à dépression s’utilisent particulièrement pour porter une personne blessée qui doit être immobilisée. Ils seront invisibles lors de la radiographie du patient, ce qui évite de le déplacer lors de l’opération par les sauveteurs.

Ils possèdent des poignées simples dans le but de transporter facilement et en toute sécurité la victime, sans prendre le risque d’aggraver ses blessures ou si elle est inconsciente. Une pompe est nécessaire afin de gonfler le matelas rapidement, et peut se manipuler avec une seule main. 

Le plan dur pour les diagnostics 

Ces matériels servent à limiter les mouvements de la victime pendant son diagnostic vital. Le plan dur est imperméable à l’eau et se lave facilement. Ils sont peu encombrants et peuvent donc se ranger facilement dans un véhicule ou un poste de secours. Il est possible de réaliser des radios sans bouger le patient, étant radio-luminescent, et est compatible avec tous les immobilisateurs de tête. 

Il peut convenir à la fois aux adultes et peut se rétracter pour s’adapter à la taille des enfants ; il n’y a pas de jonction lors de sa conception pour éviter les éventuelles infections. Des sangles en forme d’araignée, conçues pour toute taille, sont à prévoir afin d’immobiliser au maximum le blessé qui se trouve allongé. 

Le confort des brancards 

Les brancards peuvent se plier sans difficulté, ce qui facilite leur rangement et garantit un gain de place conséquent. 

Ils sont pratiques pour transporter rapidement les blessés en ambulance ou hélicoptère en toute sécurité. 

Un oreiller et un duvet peuvent être installés afin d’assurer le confort de la victime qui y est transportée. Des poignées se trouvent au bout de chaque coin du brancard afin de garantir une portabilité aisée non seulement du patient, mais aussi de l’instrument de transfert

Le transport par le biais de chaises roulantes

Des chaises confortables et pliables sont à disposition de tous les sauveteurs, et sont assez compactes pour ne pas prendre trop de place dans le véhicule de secours.Elles sont dotées de 2 ou 4 roulettes, certaines avec un cale-pied et des poignées permettant un déplacement facile de la victime qui y est installée en toute sécurité. Elles sont également composées de ceintures de sécurité et sont généralement construites en aluminium avec une capacité de transport assez élevée.

La sécurité des patients à l’aide des sangles 

La sangle et ses accessoires s’avèrent très utiles pour l’immobilisation de la victime sur le plan dur ou le brancard et garantissent une immobilisation complète et en toute sécurité, notamment lorsque le blessé est agité ou qu’il ne doit pas faire de mouvement au risque d’avoir des complications. 

Elles sont robustes et garantissent une protection optimale de la personne transportée, notamment à l’intérieur des véhicules. Les sangles sont de type araignée ou en forme de bretelles, et peuvent être de taille adulte ou enfant.